• 13projecteur.jpg
  • 10exterieur.jpg
  • 15poste3.jpg
  • 11exterieur1.jpg
  • cisa 009b.jpg
  • 14poste2.jpg
  • 12projecteur 1.jpg

Club Informatique Saint Avertinois

Club Informatique Saint Avertinois

Bannière

Nombre de visites

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
30
Hier :
33
Semaine :
30
Mois :
30
Total :
44413
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités
Club - Présentation du Club

 

Bienvenue au CISA CISA

Le Club Informatique Saint Avertinois est ouvert à tous,

y compris aux personnes à mobilité réduite,

jeunes ou moins jeunes,

débutants ou non,

de Saint Avertin ou d’ailleurs.


Il vous propose des initiations à l’informatique ou des approfondissements de vos connaissances informatiques, sur PC équipé Windows, sous forme d’initiations ou ateliers à thème de septembre à juin, à votre rythme.
L’adhésion vous permet de suivre jusqu’à 3 initiations.

Tous les animateurs du CISA sont exclusivement bénévoles. Ils vous offrent de partager tout simplement leurs connaissances en informatique à votre rythme dans la convivialité.


 

 
Divers

 


Lu dans la presse


Les ondes électromagnétiques dangereuses ou pas?

Les ondes wifi ou celles des téléphones portables sont-elles dangereuses pour la santé?

Certains rapports indépendants montreraient qu'elles sont à l'origine de cancers, d'abaissement de la fertilité, de la progression de l'autisme. De l'autre, l'agence nationale de sécurité nationale estime qu'elles n'ont pas d'effets sanitaires à court ou long terme.
Un projet de loi est en cours d'élaboration permettant enfin de définir les risques afin de protéger les utilisateurs. Sont particulièrement visées les antennes relais et le Wi-Fi à l'école.

A noter que la société Radisafe (www.radisafe.fr) propose une puce absorbante à coller sur votre mobile.

Extrait de la revue Windows et Internet pratique

__________________________________________________________________

L'offre explose sur le marché des tablettes

Sept tailles d'écrans, des fonctionnalités différentes… Le choix devient complexe pour les consommateurs. Il y a encore trois ans les choses étaient simples, L'iPad d'Apple régnait sur le marché, écrasant une concurrence balbutiante. Depuis, la donne a changé, car l'offre a littéralement explosé. Apple ne pèse plus «que» 27 % des ventes mondiales, Samsung flirte avec les 20 %, tandis que d'autres marques montent en puissance, à commencer par Lenovo, numéro trois, avec 4,9 % de part de marché, selon le cabinet IDC. Asus et Acer complètent le top 5. Bonne nouvelle pour le consommateur, les tablettes sont de plus en plus abordables. Mais en proposant un choix de plus en plus large, les fabricants compliquent l'achat. Le tarif, la taille de l'écran et le système d'exploitation restent les trois critères principaux. «Au prix de la tablette, il faut généralement ajouter 15 à 20 % pour les accessoires, notamment les housses de protection ou les claviers», avertit Pascal Boulard, un expert de l'électronique grand public. Quasiment tous les grands noms de l'informatique disposent de leur tablette. Mais le segment des produits de moins de 7 pouces, vendus moins de 99 euros, est dominé par des marques low-cost. Il représente 25 % des ventes de tablettes en France en volume. À ce prix, la qualité n'est toutefois pas toujours au rendez-vous, ni le service après-vente. Néanmoins, nul besoin de se ruiner pour accéder à des marques plus connues: Samsung, Lenovo ou encore Asus se sont lancés sur l'entrée de gamme, avec des «petites» tablettes, dotées d'écran de 6 ou 7 pouces (une quinzaine de centimètres de diagonale), commercialisées autour de 150 euros. Le «pouce» d'écran, ainsi que la capacité de mémoire supplémentaire font rapidement grimper les prix. Chez Samsung, la Galaxy Tab 4, avec un écran de 8 pouces, est généralement vendue 349 euros. À ce niveau de tarif, le consommateur se trouve confronté à un autre dilemme: quel système d'exploitation choisir? Android, Windows (Microsoft) ou iOS (Apple)? Si toutes les tablettes d'entrée de gamme fonctionnent sous Android, l'iPad Mini d'Apple (sous iOS) est lui commercialisé à partir de 399 euros (pour 16 Go de mémoire). Les premiers prix des tablettes fonctionnant sous Windows 8 commencent aux alentours de 249 euros. C'est aussi dans cette gamme de prix qu'apparaissent les premiers hybrides, des tablettes avec clavier détachable, à l'image de l‘Asus T100. Un segment qui est en pleine croissance.

Extrait site Lefigaro 23/08/2014


 

Mise à jour le Samedi, 23 Août 2014 09:40
 
 
Joomla Tutorial: by JoomlaShack