• 04_2012_Eglise.jpg
  • 09_2012_StAv.jpg
  • 10exterieur.jpg
  • 10_2012_Atrium.jpg
  • 14poste2.jpg
  • 15poste3.jpg
  • jeux rives.jpg
  • mairie nouvelle.jpg

Club Informatique Saint Avertinois

Club Informatique Saint Avertinois

Bannière

Nombre de visites

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
28
Hier :
47
Semaine :
182
Mois :
1253
Total :
54828
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité
Club - Présentation du Club

 

Bienvenue au CISA CISA

Le Club Informatique Saint Avertinois est ouvert à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite,

jeunes ou moins jeunes, débutants ou non,

de Saint Avertin ou d’ailleurs.


Il vous propose:

  • des initiations ou des approfondissements de vos connaissances informatiques, sur PC sous Windows ou Linux,
  • des ateliers à thème préparés par nos animateurs ou demandés par les adhérents.

 

 

Windows 10 :

un système d'abonnement sous entendu

par un cadre de Microsoft


Les rumeurs repartent de plus belle concernant Windows 10 et plus particulièrement sur ses différents modes de commercialisation. On parle ainsi désormais d'un système d'abonnement.

Et cette fois, la rumeur prend un ton un peu plus officiel, puisque c'est Kevin Turner, le directeur d'exploitation de Microsoft, qui évoque l'éventualité. Windows 10 pourrait ainsi être proposé au travers d'un tout nouveau système de commercialisation, jusqu'ici réservé aux logiciels professionnels.


 

 

Mise à jour le Mardi, 19 Mai 2015 16:22
Lire la suite...
 
Envoyer

Lu dans la presse.

FACEBOOK, protection des données

En janvier dernier, le réseau social Facebook modifiait ses conditions d'utilisation. Objectif annoncé avec le message : « vous avez le contrôle » : apporter plus de transparence et de contrôle. Pourtant, certaines CNIL européennes se sont penchées dessus et estiment que les nouvelles conditions ne répondent pas au droit européen.

Selon le Wall Street Journal, après la CNIL belge, ce sont celles de la France, de l'Italie et de l'Espagne qui ouvrent une enquête sur Facebook. Elles lui reprochent d'avoir profité des modifications de sa politique pour traiter et combiner plus de données, qu'elles soient issues de Facebook, de ses filiales telles qu'Instagram ou de sites et services tiers grâce aux boutons sociaux « J'aime ». De plus, le réseau social n'informe ni ne demande l'accord préalable des utilisateurs. Ces derniers ont, d'ailleurs, très peu de liberté. Le seul contrôle de la confidentialité est relatif au niveau d'accessibilité des contenus par les abonnés Facebook. Concernant l'accès et le traitement par Facebook des données ou d'autres informations telles que la géolocalisation, les utilisateurs n'ont pas le droit de refuser.

La nouvelle politique de Facebook ne semble pas apporter le « contrôle » annoncé, en tout cas en regard des lois européennes. Après Google, les CNIL européennes s'inquiètent de la protection des données des utilisateurs de Facebook.


Mise à jour le Vendredi, 15 Mai 2015 08:31
Lire la suite...
 
 
Joomla Tutorial: by JoomlaShack